Historique

Dans les années 80, quelques hydrogéologues travaillant au sein des services de l'Etat (Directions départementales de l'agriculture et de la forêt et Services régionaux d'aménagement des eaux) et dans les conseils généraux dans l'ouest de la France ont éprouvé le besoin de se réunir pour confronter leurs savoirs faire et échanger sur leurs statuts professionnels.

C'est dans ces rencontres informelles que l'Association des Géologues des Collectivités territoriales et du Ministère de l'agriculture (AGCTMA), créée en 1988, trouve son origine. En dehors des échanges techniques entre ses membres, l'AGCTMA s'est également attachée à promouvoir la profession d'hydrogéologue auprès des pouvoirs publics et à sensibliser un large public aux différentes problématiques de l'eau, et en particulier des eaux souterraines.

Suite aux lois de décentralisation, avec le développement des services des conseils généraux et les partitions des DDAF, les statuts professionnels de nombreux  membres de l'AGCTMA ont évolué. En 1992, l'AGCTMA est devenue l'Association des Hydrogéologues des Services Publics (AHSP) qui a pour objet :

  • expliciter la problématique particulière des eaux souterraines dans les débats locaux, nationaux et internationaux;
  • développer les actions contribuant à la connaissance, l’utilisation et la protection des eaux, en particulier souterraines, et de l’environnement, échanger et diffuser l’information scientifique, technique et administrative;
  • valoriser la profession d’hydrogéologue et défendre ses intérêts.

Lors de sa création en 1988, l'AGCTMA comptait une dizaine de membres. Le nombre d'adhérents de l'AHSP est en augmentation régulière depuis sa création (107 membres en 2015), directement lié au nombre de poste d'hydrogéologues dans les services publics.

Depuis sa création, l'AHSP a été présidée par :

  • Gilles MARJOLET (Conseil général des Côtes d'Armor) de 1992 à 1994 ;
  • Claude ROY (Conseil général de la Vendée) de 1994 à 2000 ;
  • Bruno JEUDI de GRISSAC (Conseil général de la Charente et Institution interdépartementale pour l'aménagement du fleuve Charente, puis Syndicat mixte d'études pour la gestion de la ressource en eau du département de la Gironde SMEGREG-EPTB des Nappes profondes de Gironde) de 2000 à 2015 ;
  • Thierry PAY (Département du Calvados) depuis 2015.